Marcher près de la circulation et changer de direction

Avant toute chose, pour éduquer un chiot à la marche, il faut essayer de trouver un endroit paisible sans distractions et exercez-vous à tourner et à marcher autour d’objets. Un chien guide doit être habitué dès son plus jeune âge à la circulation , au bruit des voitures et à marcher à proximité

Mettez en place quelques objets ou servez-vous d’obstacles naturels autour desquels vous pourrez marcher.

Définissez votre trajet avant de commencer votre promenade afin de vous concentrer à montrer au chiot à tourner en même temps que vous. Avant de changer de direction, prévenez-le en disant son nom et en l’incitant à marcher à vos côtés. Ralentissez et faites en sorte qu’il reste à vos côtés. N’oubliez surtout pas de l’encourager et de le féliciter s’il adopte la position voulue.

Marcher à proximité de la circulation

Placez-vous entre les voitures et votre chiot pour l’aider à se sentir en sécurité. Commencez dès son plus jeune âge à vous promener avec lui dans des rues tranquilles ou aux trottoirs larges pour lui éviter d’être trop près de la circulation rapide avant d’y être habitué.

Une fois que votre chiot pourra faire ces exercices facilement, maintenez son intérêt en accélérant le pas jusqu’à courir, puis ralentissez pour quelques pas. Faites en sorte que votre chiot essaie de deviner ce que vous ferez ensuite pour que son attention reste concentrée sur vous.

Lorsqu’il vous regarde, changez brusquement de direction et incitez-le à bouger en même temps, puis récompensez-le en conséquence lorsqu’il obéit. En adoptant ce comportement, votre chiot apprendra à penser à vous et à la direction que vous voulez prendre plutôt qu’à la direction qui l’intéresse.

Apprenez à votre chiot à s’asseoir à vos côtés au bord du trottoir avant de traverser la rue. Vous l’aurez alors bien en mains et il sera moins susceptible de vous entraîner dans la circulation. Si vous lui avez appris à s’asseoir près de vous dans d’autres circonstances, il sera enclin à faire de même au bord du trottoir. Toutefois, s’il hésite, attirez-le dans la position voulue au moyen d’une friandise, puis récompensez-le comme il se doit lorsqu’il s’assoira.

Recommandations

Faites comprendre au chiot que vous allez bientôt tourner ou changer de direction en obtenant son attention et en lui demandant de se tenir plus près de votre jambe.

N’oubliez pas de vous arrêter chaque fois que la laisse devient tendue lorsque vous vous trouvez dans un contexte où il y a des distractions, pour que votre chiot apprenne à faire attention de maintenir la laisse relâchée en tout temps.

Placez-vous toujours entre votre chiot et la circulation pour qu’il se sente protégé et soit en mesure de se concentrer sur sa façon de marcher lorsqu’il est en laisse.

Tenez toujours votre chien en laisse lorsque vous êtes dans la rue, même si vous croyez qu’il est bien dressé. Il est possible qu’il aperçoive un chat ou quelque chose susceptible de l’exciter encore davantage et d’oublier momentanément que vous lui avez demandé de marcher à vos côtés.

Votre chiot craint la circulation

Si votre chiot a très peur de la circulation ou tente de pourchasser les voitures et les camions, vous devez prendre le temps nécessaire pour l’aider à surmonter ses craintes. Si vous ne le faites pas lorsqu’il est en bas âge, il conservera une crainte permanente de la circulation ou développera l’obsession de pourchasser les voitures et d’autres véhicules.

Conduisez votre chiot à un endroit où vous pourrez garder une grande distance entre lui et une route passante ; ainsi, il se sentira suffisamment détendu pour jouer et manger.

À cette distance, jouez avec lui et offrez-lui des friandises savoureuses pour qu’il apprenne à associer les véhicules à quelque chose d’agréable.

Soyez enjoué et rendez l’expérience la plus amusante possible.

Continuez ainsi et rapprochez-vous lentement de la circulation pendant que vous jouez et offrez des récompenses.

Répétez ces séances en vous rapprochant un peu plus chaque fois jusqu’à ce que votre chiot soit content de se promener sur le trottoir à proximité de la circulation. Pour certains chiots plus sensibles, il faudra peut-être plusieurs semaines.

Toutefois, si vous y allez lentement et que vous n’obligez jamais votre chiot à s’approcher à une distance qu’il trouve intimidante, vous serez sur la bonne voie.