En savoir plus sur le chien guide d’aveugle

Le premier chien guide d’aveugle a été formé en France en 1952. C’était un berger allemand du nom de Dicky. Depuis la formation s’est accélérée petit à petit et à l’heure actuelle, on compte 1700 chiens guide d’aveugle, en activité, en France.

Cela reste néanmoins peu face au 2 millions de personnes non voyantes ou mal voyantes que comporte la France. Pour information, sachez qu’il y a une quinzaine d’écoles en France qui forment environ deux cent chiens chaque année. Il y a environ 600 demandes par an, soit 3 fois plus de demandes que d’offres possibles.

La plus grande école se situe à Paris et c’est elle qui forme le plus de chiens guides chaque année. Il est important de préciser que les chiens sont donnés gratuitement.

L’apprentissage d’un chien guide est très long et très complet car il doit prévoir un maximum de cas de figure possibles et gérer l’imprévu. Tout ce qui sort de la perception du non voyant doit impérativement être interprété par le chien et immédiatement traduit en informations pour la personne aveugle via le harnais rigide qui relie le chien à son maître. Quand le chien guide travaille, sa responsabilité première est de promener son maître en toute sécurité.

Il doit identifier les moindres dangers et marquer un arrêt et s’assoir pour avertir son maître d’une situation dangereuse à proximité. Seule solution pour y parvenir : un entrainement intensif des chiens plus intelligents qu’il soit. Labrador, berger allemand ou golden retriever compte parmi les plus qualifiés pour ce genre d’exercice. Il faut savoir que les chiots commencent leur éducation dès leur naissance et dans les écoles de formation, ils évoluent directement dans un environnement propice à l’apprentissage de leur futur métier. Cela leur apprend rapidement à se positionner, à ne pas avoir des objets, des couleurs et il commence leur apprentissage dans ce qu’on appelle un parc d’éveil.

Le rôle de la famille d’accueil

La famille d’accueil accueille le chiot vers l’âge de 3 mois et le chiot quittera ce foyer d’accueil vers l’âge d’un an. Précision importante, la famille d’accueil est bénévole et tout le monde peut postuler pour accueillir un chiot guide d’aveugle. Le rôle de la famille d’accueil sera de pré éduquer le chien en lui apprenant les ordres de base et de le socialiser également. Pour ce faire, le chiot devra rencontre ses congénères, aller dans tous les endroits possibles, être confrontés à de nombreuses situations afin qu’ils n’aient peur de rien et qu’ils soient parfaitement équilibrés.